Découvrir la culture africaine autrement

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La tendance actuelle veut que l’écologie soit placée au centre de toutes les préoccupations. Comme le tourisme n’y a pas échappé, grâce à l’ecotourisme, nous avons élaboré une toute autre manière de découvrir l’Afrique à travers un programme de vacances humanitaires et de voyage solidaire authentique.

Pour pouvoir mieux vous présenter notre enseigne, nous avons jugé nécessaire de vous apporter d’abord quelques petites précisions sur ce qu’est l’écotourisme. Apparue au Kenya dans les années 60, cette nouvelle forme de tourisme tend vers le tourisme developpement durable. Elle allie découverte et respect de l’environnement tout en apportant de l’aide à l’économie nationale du pays d’accueil. Le principal objectif visé est de permettre aux éco touristes de se sentir utiles tout en voyageant et de rentrer chez eux avec le sentiment d’avoir véritablement noué des échanges.

Avant de créer notre association tourisme solidaire, nous avons été nous-mêmes adeptes du tourisme solidaire. Nous avons eu le plaisir de visiter deux pays africains extraordinaires : le Bénin et le Burkina Faso. La beauté de leurs paysages, la chaleur de l’accueil que la population locale nous a réservée ainsi que la volonté de cette dernière à sortir de la pauvreté nous ont incités à faire le pas. Depuis, nous assurons tous les mois un voyage relais vers ces deux destinations. Notre objectif est d’associer environnement, tourisme et aide au developpement. A ce titre, nous appliquons le tourisme equitable en reversant directement dans le pays d’accueil 70% de ce que l’on facture à nos voyageurs.

Depuis la création de notre association, de nombreuses personnes nous ont déjà accordé leur confiance. Ils ont réalisé un voyage afrique des plus extraordinaires et en sont revenus complètement changés. D’ailleurs, ils en parlent dans notre rubrique « Témoignages ». Découvrez par la même occasion notre politique qui ne fait aucune distinction d’âge ni de catégorie sociale. Nous partons du fait que tout le monde peut faire du tourisme humanitaire. Enseignants, informaticiens, retraités, étudiants et bien d’autres ont partagé les mêmes expériences à travers notre voyage equitable. Ils restent unanimes quant à la richesse que leur ont apportée la mission humanitaire et la découverte du pays.

Les vacances solidaires que nous vous proposons vous permettent de faire la connaissance des habitants locaux. Vous allez rester en contact avec eux tout au long de votre séjour. D’ailleurs, un guide local vous accompagnera lors de vos missions humanitaires. Durant le voyage, ne manquez pas de partager et d’échanger votre culture avec la culture locale. Avec cette façon de voyager autrement, vous êtes sûr de vous intégrer très rapidement dans votre nouveau mode de vie. N’oubliez pas que notre principal but est de vous pousser à vous mettre en contact avec les autres sans laisser aucune barrière. Vous allez leur apporter votre aide et votre soutien pour et ainsi partager le souvenir de vos échanges. Pour que l’expérience soit complète, nous vous conseillons de partir au moins une vingtaine de jours.

Dans notre volet voyage humanitaire, notre association humanitaire vous planifie un programme de volontariat humanitaire. Vous partagerez vos compétences avec la population locale sous forme de missions. Si vous êtes par exemple un enseignant, nous vous envoyons en milieu scolaire en tant que bénévole. Si vous aimez le sport, nous vous invitons à donner des animations sportives durant les premières semaines de votre séjour. Pour votre dernière semaine sur place, nous vous donnons l’opportunité de découvrir les magnifiques paysages de l’Afrique avec un de nos guides locaux.

Nous espérons que ce communiqué vous aura permis de mieux connaitre notre entreprise et nos activités. Retrouvez nous également sur notre site web . Nous remercions MKT pour son référencement et la communication Internet qu’elle réalise chaque jour avec soin.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »