Le relooking d’embaûche

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Banques, assurances et grande distribution recrutent encore de gros bataillons de jeunes commerciaux. Pour se démarquer d’une concurrence féroce, nombre d’entre eux se tournent aujourd’hui vers les vertus du relooking Paris, Lille ou Lyon.

La concurrence autour des offres de recrutement commercial étant telle, de plus en plus de personnes en recherche d’emploi décident aujourd’hui de revoir leur image de soi via les professionnels du relooking. Cette démarche s’inscrit bien évidemment dans la perspective de faire plus forte impression lors des entretiens d’embauche et de se distinguer ainsi des autres postulants. Car si le secteur de la vente recrute plus que jamais (tant les entreprises ont besoin de faire du chiffre en temps de crise), il n’en est pas moins exigeant. Aussi le conseil en image se pose-t-il là en alternative idéale pour optimiser les chances de décrocher un poste.

Depuis le relooking coiffure jusqu’au cours maquillage en passant par l’étude gestuelle et comportementale, de plus en plus nombreux sont les commerciaux (hommes ou femmes) sans emploi qui s’adressent à des spécialistes du coaching relooking pour modifier leur apparence et tenter de séduire les employeurs. Bien entendu, il ne s’agit pas là de chirurgie esthétique mais plus simplement de la recherche d’un accomplissement professionnel par le biais du relooking (relooking coiffure, maquillage visage, ajustement de posture, de langage etc.). Car chacun le sait, valoriser son image de soi contribue efficacement à combattre les conséquences d’un manque d’assurance, de crédibilité ou d’adaptation.

Nous espérons que ce communiqué vous aura permis de mieux connaitre notre région Lorraine et nos activités. Retrouvez nous également sur notre site web . Nous remercions MKT pour son référencement et la communication Internet qu’elle réalise chaque jour avec soin.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »