La voiture neuve pas chere freine le marché du VO.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Prime à la casse oblige la voiture occasion pas chère passe directement à la case “désossement” sans passer par la case “revente”. Un manque à gagner tant pour le concessionaire voiture occasion que pour l’acheteur à petit budget.

Depuis l’instauration début 2009 de la « prime à la casse » destinée à doper l’achat de véhicules neufs par les particuliers, ce sont des milliers de véhicules plus ou moins “anciens” qui prennent chaque semaine le chemin des démolisseurs. Pour autant il ne s’agit pas uniquement de vieilles épaves plus bonnes à rien. Nombre d’entre elles tournent parfaitement et pourraient encore faire le bonheur d’un petit budget à la recherche d’une bonne occasion (occasion Nissan, Lancia occasion, occasion voiture Fiat, véhicule occasion Renault…). Mais quelle que soit leur marque, l’Etat a payé 1000 euros pour leur démolition, elles ne peuvent donc en aucun cas être revendues “entières” chez un quelconque concessionnaire voiture occasion. Le but de la manoeuvre est effectivement de remplacer chacune d’entre elles par une voiture neuve et tenter ainsi de rebooster un marché de l’automobile durement touché par la crise. Pour autant rien n’est gagné puisque malgré le succès de la prime à la casse en France, le climat dans l’automobile semble toujours aussi lourd. Les ventes ont essentiellement porté  sur la petite voiture neuve pas chère à faible marge, et les chiffres d’affaires des grands constructeurs au premier semestre 2009 ne sont pas vraiment propices à l’enthousiasme (-21,8% pour PSA et - 23,7% pour Renault).

Nous espérons que ce communiqué vous aura permis de mieux connaitre notre entreprise et nos activités. Retrouvez nous également sur notre site web . Nous remercions MKT pour son référencement et la communication Internet qu’elle réalise chaque jour avec soin.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »